L'estaminet des papa

Un endroit de détente pour la famille et les amis.
 
AccueilPortailGalerieFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Derniers sujets
» Maladie de behcet
Jeu 12 Sep - 20:38 par dalila7575

» Íàâàëüíûé - ïðîåêò Êðåìëÿ
Jeu 4 Aoû - 13:29 par Invité

» unlock iphone 4 3r
Jeu 4 Aoû - 10:45 par Invité

» ïðîãðàììû äëÿ êîìïüþòðà
Jeu 4 Aoû - 2:23 par Invité

» Michigan interracial dating. Dating guys who never pay.
Jeu 4 Aoû - 2:15 par Invité

» Wellnigh as chintzy as files
Mer 3 Aoû - 11:40 par Invité

» ãèíåêîëîãèÿ ýíäîìåòðèîç
Mer 3 Aoû - 5:26 par Invité

» Pêche à la truite
Dim 13 Mar - 15:04 par christ00

» ATTENTION: A faire AVANT de poster!!!!
Jeu 10 Mar - 16:29 par christ00

Connexion
Nom d'utilisateur:
Mot de passe:
Connexion automatique: 
:: Récupérer mon mot de passe

Partagez | 
 

 A quel âge est-on responsable de ses actes?

Aller en bas 
AuteurMessage
lomiryl
Artisan Brasseur
Artisan Brasseur
avatar

Messages : 253
Date d'inscription : 23/03/2008
Age : 36
Localisation : dans le sud de la France

MessageSujet: A quel âge est-on responsable de ses actes?   Mer 4 Juin - 21:43

Je me permet d'ouvrir un débat sur ce sujet, suite à une émission vue hier soir sur M6.
L'émission s'appelle "66 minutes" et faisait un reportage sur les différents cas de viol commis par des mineurs.

En discutant avec Gaëlle de ce reportage, on s'est posé la question "A quel âge doit-on considérer quelqu'un comme responsable de ses actes??"

Le reportage parlait de 2 enfants (11 ans et 12 ans), qui ont violés une fillette de 10 ans, après avoir vu un dvd pornographique. Il parlaient également d'une fille s'étant faite violée 2 fois par des jeunes de 15 et 16 ans, et d'autres reportages dans le même style. A chaque fois, ce sont des mineurs (au point de vue de la loi) qui sont en cause.

Je voulais avoir votre avis sur la question: peut-on juger des mineurs (au sens stricte de la loi) comme des adultes dans certains cas?

Voilà, le débat est ouvert. J'espère ne choquer personne en ouvrant ce débat. Si tel est le cas, je pense que les Grands Chefs verrouilleront le sujet.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aurored1982
Maître Brasseur
Maître Brasseur


Messages : 506
Date d'inscription : 23/03/2008
Age : 35
Localisation : Courcelles

MessageSujet: Re: A quel âge est-on responsable de ses actes?   Mer 4 Juin - 22:30

Pour moi perso ce n'est pas un sujet à verrouiller, car c'est un fait réel qui se passent partout dans le monde. c'est une bonne question a quel age est on responsable de ses actes?

mais dans certains cas je dirais oui, on devrait les juger comme des adultes...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://skymissad.skyrock.com
Ged
Barman en Chef
Barman en Chef
avatar

Messages : 784
Date d'inscription : 18/03/2008
Age : 41
Localisation : Brugge

MessageSujet: Re: A quel âge est-on responsable de ses actes?   Jeu 5 Juin - 10:59

Effectivement: c'est un excellent débat!

La notion de responsabilité est souvent au centre de grandes discussions politiques (et donc éthique).

Le gros problème est que dans une loi, on doit fixer les choses, il est impossible de donner une certaine "relativité" aux choses. C'est pour cela qu'une date est fixée pour la majorité (= responsabilité de la personne).

En Belgique , cet âge est de 18 ans alors qu'en Angleterre, c'est toujours 21 ans...Aux USA vous pouvez conduire une voiture à 16 ans...

Déjà chez les adultes, c'est difficile de dire si quelqu'un était "responsable de ses actes" au moment d'un délit ou d'un crime . Par exemple, le mari qui tue l'amant de sa femme au moment où il les trouve sera jugé comme irresponsable de son acte (action guidée par la colère et sans aucune préméditation).

Chez les jeunes??? La différence de maturité entre deux enfants du même âge peut être énorme en fonction de son contexte psycho-social (le milieu dans lequel il est éduqué). Un gamin de 15 ans qui a toujours vécu en pleine banlieue, au milieu des bandes de délinquants, aura peut-être une chnace de changer si on le sort de ce milieu afin qu'il puisse voir qu'il existe autre chose que ce monde là...Par contre le même jeune de 15 ans qui a eu toutes les chances de son côté fait le même vol: il y a une problème car lui a beaucoup plus conscience de la gravité de son action .
Mais dans ces deux cas: on peut concevoir que la justice donne une seconde chance à ces jeunes.

Par contre, quand il est question d'un crime?? Un jeune de 15 ans qui tue ou qui viole est parfaitement conscient de la gravité des faits! Et pourtant, il (elle) serait envoyé devant un tribunal de la jeunesse dont les peines sont totalement différentes que devant le tribunal correctionnel ou les assises = > là il y a un problème. (il suffit de voir l'affaire du meurtre pour un MP3 à la gare centrale de Bruxelles!)

La question est plus complexe pour l'affaire de viol dont tu nous parles. A 12 ans, ce n'est que le début de la puberté, le tout début des pulsions sexuelles. Il a de fortes chances que ce crime reste gravé dans la vie de ces deux garçons pour le reste de leur vie et surtout, il prendront conscience de la gravité de leur acte au fur et à mesure de leur adolescence (au plus il apprendrons à gérer leurs pulsions, au plus ils se rendront compte de la gravité des faits). Ce n'est pas une excuse mais si je devais jugé, j'aurais plus vite tendance à croire en une seconde chance pour ces jeunes.

La délinquance juvénile est un réel problème de société! C'est logique puisqu'on efface tout possibilité de montrer son autorité face aux enfants. Il est interdit de donner la fessé à son propre enfant, les écoles ont de moins en moins de moyens de faire valoir l'autorité des enfants...Il y a même des pays qui parlent de revenir au service militaire car le milieu militaire est "spécialiste" dans l'apprentissage de l'autorité chez le jeunes adultes.

Lors de mes 3 premières années à l'ERM, ma participation à "Ops-J" (petite organisation des étudiants de l'ERM qui s'occupe des enfants en difficulté de Bruxelles et Leuven) m'a appris énormément de choses . Ces gamins qui viennent de quartier où on oserait pas mettre les pieds tout seul sont incroyables. Je vous assure avoir eu peur la première fois que j'ai été dans les maisons de jeunes pour prendre en charge les enfants (enfants...euh, oui, ça va de 6 ans à 18 ans!). Ils essayent de défier l'autorité pendant les 5 premières minutes mais après, c'est une relation de respect inimaginable. J'ai vu des grands types de 18 ans (dont je n'ai aucun doute sur le grosseur de leur casier judiciaire) qui pleuraient réelement à la fin de la journée d'activité que l'on organisait . En discutant avec eux: les petits délits sont des choses "normales de la vie".
Cependant, je suis contre le fait de juger différement les mêmes actes en fonction de ce fameux milieu. Car même si les délits sont des actes courants, ces jeunes savent parfaitement que c'est mal. C'est peut-être une leçon retenue lors de ces moment passés avec eux: nous ne connaissions pas les problèmes de chacun individuelement ce qui fait que le régime était identique pour tout le monde (et on ne pliait pas d'un pouce)! C'est, je pense une raison du succès de ces journées (et week-end).

En conclusion:

1. La justice pour les jeunes doit être adaptée mais uniquement en se posant la question "a-t-il une chnace de s'en sortir après?"
2. il devrait exister la possibilité d'être envoyé devant la justice pour adulte dès qu'il est question d'un crime (attention, à partir d'un âge limite car les viol par des gamin de 12 ans ne peut pas être punis de la même façon que pour le même fait commis par un jeune de 15 ans!).

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://estaminet.discutforum.com
lomiryl
Artisan Brasseur
Artisan Brasseur
avatar

Messages : 253
Date d'inscription : 23/03/2008
Age : 36
Localisation : dans le sud de la France

MessageSujet: Re: A quel âge est-on responsable de ses actes?   Jeu 5 Juin - 19:46

D'accord avec toi Ged.

Il ets vrai que les gamins de 11 et 12 ans, on peut toujours se dire que c'est l'âge du stade phalique (comme dirai la psycho de la clinique) et qu'il n'ont que reproduit ce qu'ils ont vu dans le DVD.
Mais les "jeunes" de 15 ou 16 ans qui violent une fille après l'avoir fait boire, et qu'en plus ils la filment avec leur portable ou une caméra numérique, tu ne me fera pas dire qu'ils ne savaient pas ce qu'ils faisaient (qu'ils viennent d'un milieu plus ou moins défavorisé, le viol n'est pas chose courante).
à partir d'un certain âge, je trouve que le crime devrait être jugé devant un tribunal pour adulte avec des peines d'adultes (pas la perpétuité, quand même...). Mais ce renvoi devant un tribunal pour adulte devrait se faire après expertise psychiatrique du jeune, afin qu'un professionnel de la santé mentale neutre décide si oui ou non il a compris ce qu'il a fait et est responsable de ses actes (et non un juge dont les sentiments pourraient biaisé son jugement). Voyez au USA, certains jeunes de 16 ans sont jugé au tribunal pour adulte.
Par contre, je serais contre le fait d'envoyer ces jeunes jugés dans une prison d'hommes accomplis, avec des meurtriers, violeurs en série, etc. Je pense que ça ne serait pas leur rendre service.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: A quel âge est-on responsable de ses actes?   

Revenir en haut Aller en bas
 
A quel âge est-on responsable de ses actes?
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Arrêter de tirer son lait : quel impact sur le production de lait
» Quel(s) pigment/paillettes/FAP pour obtenir ce résultat?
» [résolu]Sous quel corps d'arme servait-il ?
» Quel avenir pour le F910 & le F911 ???
» Quel est le repas qui vous a le plus surpris à bord ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'estaminet des papa :: La taverne :: La Table Mme Chapeau-
Sauter vers: